Accueil

Slide Fichage des Français :
notre tribune dans Valeurs actuelles
En savoir plus

ÉDITO

Non au séparatisme républicain !

Le trop fameux et pathétique projet de loi « confortant le respect des principes de la République » n’en finit pas de révéler chaque jour un peu plus son vrai visage. Ce qui devait être le fer de lance d’une politique tant attendue et enfin ferme de réponse à l’islam conquérant est définitivement en train de se muer en une arme de guerre contre nos libertés et nos convictions les plus intimes.

Pouvons-nous en être surpris ? Non, bien sûr. Il fallait être bien naïf pour imaginer que, par une sorte de miracle, nos élites corrompues et habituées depuis des années à tous les accommodements et à tous les renoncements à l’égard de l’islam, feraient tout d’un coup le choix de la fermeté et de la défense de notre civilisation. Mais le fruit de leurs élucubrations dépasse indéniablement tout ce que nous pouvions redouter. Il est impressionnant de réaliser que la décapitation de Samuel Paty ou le martyre de Nice ait pu donner naissance à une loi qui non contente de manquer son objet, à savoir lutter contre les ravages de l’islam et le séparatisme, entérine de profondes et graves divisions au sein de notre société.

Les discussions autour du projet de loi révèlent une multitude de tiroirs qui renferment nombre de surprises toutes aussi dangereuses les unes que les autres.

Le projet macronien prévoit la remise en cause du statut des associations cultuelles, longuement négocié à la suite de la loi de 1905. Elles seront désormais soumises à un renouvellement renégocié tous les cinq ans. Elles devront également se conformer à un « contrat d’engagement républicain », dont nous savons qu’il prônera des valeurs contraires à la foi, en particulier sur les questions d’identité sexuelle et de morale : une nouvelle constitution civile du clergé. Derrière ces dispositions, une vision gravissime de la place de la religion, car la loi, dans l’esprit de ses concepteurs, nie l’existence même d’un ordre supérieur à l’ordre de l’Etat : c’est Antigone qu’on assassine.

Lire la suite de l’édito

 

QUI SOMMES-NOUS ?

Le Collectif France Audace a pour ambition et vocation de peser sur l’action du gouvernement et les élections, afin de redonner confiance aux Français. Concrètement, son action vis-à-vis des partis politiques consiste à leur proposer d’insérer dans leurs programmes des mesures qui lui semblent déterminantes pour le redressement de la France.

En savoir plus sur France Audace

LE COLLECTIF

sympathisants

associations

experts
var cookie_name = 'submitCheck'; $('form#mG61Hd').submit(function(){ //Disable button $('input[type=submit]', this).attr('disabled', 'disabled'); $(div.freebirdFormviewerViewItemList, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewNavigationButtonsAndProgress, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewHeaderRequiredLegend, this).css('display', 'none'); //Set cookie $.cookie(cookie_name, "submitted"); }); if ($.cookie(cookie_name) == "submitted") { $("form").addClass("submitted"); }