Les scientifiques et les charlatans

Les scientifiques et les charlatans

Le professeur Didier Raoult vient donc de se faire attaquer en justice par l’Ordre des médecins pour charlatanisme. Le débat fait désormais rage entre les scientifiques et les charlatans : à la lumière de la problématique du covid 19, qui peut et doit être classé dans l’une ou l’autre des catégories, aujourd’hui, en France ?

Commençons par les scientifiques. Lorsque des membres du gouvernement, épaulés par un Comité scientifique, relayés par le monde médiatique, déclarent que tout port de masque est totalement inutile, pour déclarer quelques semaines plus tard que le port du masque est bel et bon, pour déclarer quelques semaines plus tard qu’il est interdit de ne pas porter de masque, pour déclarer en même temps que le stock de masques disponibles est suffisant pour la France et déclarer un peu plus tard qu’il n’y a pas suffisamment de masques en France pour que tout le monde puisse en porter, nous pouvons considérer que nous avons à faire à de vrais scientifiques. Lorsque les mêmes imposent arbitrairement le remdesivir pour soigner de façon miraculeuse les malades atteints par le covid 19, après en avoir acheté à l’étranger des volumes considérables pour un prix considérable, puis suivent l’Organisation mondiale de la santé qui déclare ultérieurement qu’il s’agit d’une médication dangereuse, puis arrêtent brutalement tout traitement par ce médicament dont les stocks accumulés sont désormais totalement inutiles, nul doute n’est possible : nous avons affaire à de grands scientifiques. Lorsque les mêmes interdisent l’hydrochloroquine pour soigner la maladie, en développant une argumentation scientifique d’exception qui tient en deux mots : non à l’hydrochloroquine, sans aucune autre explication, il n’est plus possible de considérer qu’ils ne sont pas des scientifiques de très haut vol.

Du côté des charlatans, les choses sont aussi simples. Lorsque Didier Raoult indique, dans son bilan 2020, que son organisation a testé 380 000 personnes, a soigné 20 000 personnes et a enregistré un taux de décès compris entre 0,5 % et 1%, soit le taux de décès le plus faible au monde avec l’Islande, il saute aux yeux que nous avons à faire à un charlatan. Phénomène aggravant : le professeur traficote ses chiffres, puisque la somme de 380 000 et 20 000 est égale à 400 000, chiffre évoqué par le président de la République il y a quelques semaines pour indiquer le nombre de morts possibles. Cette addition charlatanique de Didier Raoult consiste à s’être occupé de 400 000 personnes qui, à l’évidence, vont mourir pour qu’il y ait concordance entre son action mortelle et les chiffres du président. Son charlatanisme incontestable prend l’allure d’un gigantesque chemin de mort. D’ailleurs, si la seconde usine de production d’hydrochloroquine au monde, située à Taïwan, vient d’être intégralement détruite par une miraculeuse explosion, cette odeur de souffre doit avoir quelque rapport avec le charlatanisme diabolique raoultien.

L’affaire est grave. Il n’est pas possible d’en rester là. Les charlatans doivent subir la punition qu’ils méritent. Un immense bûcher doit être installé place de la Concorde, et le professeur-sorcier Raoult doit être brûlé publiquement. Bien sûr, cela produira du réchauffement climatique et détériorera gravement la planète, mais tant pis pour cette fois, tout cela est trop grave. Le nuage produit par le bûcher détruira tous les covid se promenant dans l’air, cela est prouvé scientifiquement. Afin de préserver l’avenir, il n’y aura plus qu’à vacciner la population avec un vaccin miraculeux dont rien ne prouve l’efficacité et dont aucune conséquence n’a été analysée : cette vaccination totalement scientifique révèle le génie des scientifiques d’aujourd’hui, et la stupidité criminelle des charlatans raoultiques.

François Billot de Lochner

var cookie_name = 'submitCheck'; $('form#mG61Hd').submit(function(){ //Disable button $('input[type=submit]', this).attr('disabled', 'disabled'); $(div.freebirdFormviewerViewItemList, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewNavigationButtonsAndProgress, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewHeaderRequiredLegend, this).css('display', 'none'); //Set cookie $.cookie(cookie_name, "submitted"); }); if ($.cookie(cookie_name) == "submitted") { $("form").addClass("submitted"); }