Sondage – primaire : la spectaculaire percée de François Fillon.

Sondage – primaire : la spectaculaire percée de François Fillon.

[Source : Valeurs Actuelles]

Primaire. Cantonné au rôle d’outsider depuis le début de la campagne de la primaire de la droite, François Fillon opère une remontée spectaculaire et pourrait s’inviter au second tour.

Il l’a toujours dit. Depuis qu’il s’est lancé officiellement dans la primaire de la droite et du centre, François Fillon martèle qu’il fera plus que de la figuration. Malgré les sondages, qui le cantonnent pendant des mois à un rôle d’outsider, l’ancien Premier ministre croit en ses chances. Les sondages se trompent, l’actualité récente en a fourni un exemple éloquent aux Etats-Unis. Quelques jours avant le dernier débat opposant les sept candidats, et juste avant le premier tour, la bonne dynamique du Sarthois, observée sur le terrain et dans les meetings depuis quelques semaines, a cependant été saisie par une enquête d’opinion. Selon ce sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, iTélé et Sud Radio, Fillon bondit de huit points et se rapproche à grande vitesse des deux favoris.

Juppé s’effondre 
A 20% d’intentions de vote, il n’est pas encore dans la roue de Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. Mais la dynamique joue en sa faveur. “Maintenant qu’elle est enclenchée, on ne va pas mollir” dit-il dans Paris Match. D’autant plus que devant, la fin de semaine risque de sembler interminable. Alain Juppé, après six mois de stabilité à toute épreuve, perd quatre points (33%), une inédite deuxième baisse consécutive. En un mois, le maire de Bordeaux s’est effondré de huit points… et ne conserve plus que trois points d’avance sur Nicolas Sarkozy.

L’ancien chef de l’Etat est moins responsable de ce rattrapage que François Fillon, mais il est le premier bénéficiaire de ce nouveau rapport de force. S’il baisse d’un point (30%), l’écart qui le sépare de Juppé est de l’ordre de la marge d’erreur. A cinq jours du vote du premier tour, avec un débat opposant tous les candidats, le suspense est totalement relancé.

Le surprenant vote Front national 
L’une des données les plus étonnantes de ce sondage concerne les intentions de vote des électeurs FN, s’ils se déplaçaient dimanche pour désigner un candidat. Alain Juppé, considéré par de nombreux opposants comme un homme de gauche, récolte tout de même 20% des voix. Sans surprise, Nicolas Sarkozy domine avec 30%. Mais il est suivi par Bruno Le Maire (17% !) et François Fillon (16%), loin devant Jean-François Copé (7%) et Jean-Frédéric Poisson (5%). Nathalie Kosciusko-Morizet ferme la marche avec 3%.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

var cookie_name = 'submitCheck'; $('form#mG61Hd').submit(function(){ //Disable button $('input[type=submit]', this).attr('disabled', 'disabled'); $(div.freebirdFormviewerViewItemList, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewNavigationButtonsAndProgress, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewHeaderRequiredLegend, this).css('display', 'none'); //Set cookie $.cookie(cookie_name, "submitted"); }); if ($.cookie(cookie_name) == "submitted") { $("form").addClass("submitted"); }