Revoilà la discrimination positive

Revoilà la discrimination positive

france_audace_discrimination_positiveL’excuse victimaire est assez vite apparue pour justifier en partie le comportement des terroristes ayant commis les assassinats du début de l’année. Leur jeunesse difficile et leur manque d’intégration expliqueraient leur basculement dans la violence, en réponse à une société qui les aurait  rejetés.

Dans la lignée de ces discours ressassés à l’envie, le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner a développé de nouveau une méthode, déjà éprouvée par les gouvernements précédents sans qu’il en sorte aucun résultat concret. À un jeune qui faisait part de ses difficultés à trouver un emploi, le ministre lui a répondu : « La République c’est donner plus à ceux qui ont moins (…) Il faudra des mesures positivement discriminantes », citant spécifiquement le logement et l’enseignement universitaire.

Albert Einstein, en son temps, avait déclaré : « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. »

var cookie_name = 'submitCheck'; $('form#mG61Hd').submit(function(){ //Disable button $('input[type=submit]', this).attr('disabled', 'disabled'); $(div.freebirdFormviewerViewItemList, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewNavigationButtonsAndProgress, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewHeaderRequiredLegend, this).css('display', 'none'); //Set cookie $.cookie(cookie_name, "submitted"); }); if ($.cookie(cookie_name) == "submitted") { $("form").addClass("submitted"); }