Référendum suisse

Référendum suisse

Mesures concernées : Faciliter le référendum et Revaloriser le travail

Les électeurs suisses ont rejeté par votation populaire, c’est-à-dire par référendum, une proposition portée par le syndicat Travail Suisse qui souhaitait faire passer de quatre à six semaines la durée des congés payés annuels. 67% des votants ont ainsi dit «non» à ce texte dont le coût d’application pour les entreprises était évalué à six milliards de francs suisses. En 2002, les électeurs helvétiques avaient de même rejeté une mesure prévoyant d’instaurer une semaine de travail de 36 heures, contre 42 heures.

De nombreuses voix politiques s’étaient élevées pour mettre en garde contre cette dérive « à la française », la France représentant ici tout ce qu’il ne faut pas faire en matière de droit du travail et de productivité économique.

Ce choix suisse rejoint et illustre deux propositions d’Audace 2012 : la mesure 12 d’abord, qui appelle à faciliter le référendum pour faire entendre la voix du peuple dans les choix qui le concernent directement. Et la mesure 7, qui préconise de revaloriser le travail, notamment en allongeant la durée de travail hebdomadaire.

var cookie_name = 'submitCheck'; $('form#mG61Hd').submit(function(){ //Disable button $('input[type=submit]', this).attr('disabled', 'disabled'); $(div.freebirdFormviewerViewItemList, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewNavigationButtonsAndProgress, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewHeaderRequiredLegend, this).css('display', 'none'); //Set cookie $.cookie(cookie_name, "submitted"); }); if ($.cookie(cookie_name) == "submitted") { $("form").addClass("submitted"); }