Réduction des libertés sous les applaudissements

Réduction des libertés sous les applaudissements

france_audace_pecresseComme après les attentats du 11 septembre de 2001, l’opinion publique est sous le coup d’un puissant choc émotionnel après les événements dramatiques de la semaine dernière. Au lieu de respecter le deuil national et attendre que raison revienne, de nombreuses voix s’élèvent parmi la classe politique et les média pour réclamer immédiatement un Patriot Act sur-mesure pour la France. Le peuple embraye comme un seul homme derrière cette fausse bonne idée, comme le montre certains sondages.

Au lieu de se poser les vraies questions qui ont abouti au drame de Charlie Hebdo, les libertés individuelles vont se retrouver menacées au nom de la guerre contre le terrorisme. En réalité cette attaque a déjà commencé avant Noël avec le vote de la loi de programmation militaire, livrant sans contrôle aux services de l’Etat les messageries privées de chacun, et le renforcement de la surveillance sur internet.

Comme le disait Benjamin Franklin, « un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »

var cookie_name = 'submitCheck'; $('form#mG61Hd').submit(function(){ //Disable button $('input[type=submit]', this).attr('disabled', 'disabled'); $(div.freebirdFormviewerViewItemList, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewNavigationButtonsAndProgress, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewHeaderRequiredLegend, this).css('display', 'none'); //Set cookie $.cookie(cookie_name, "submitted"); }); if ($.cookie(cookie_name) == "submitted") { $("form").addClass("submitted"); }