La guerre civile qui vient.

La guerre civile qui vient.

[Source: Liberté politique]

Yvan Rioufol, journaliste et éditorialiste au Figaro, publiait en début d’année 2016 un livre prophétique, La guerre civile qui vient, aux éditions Pierre Guillaume de Roux.

Pour Rioufol, la déconstruction méthodique menée par les élites politico-médiatiques ne peut mener qu’à la guerre civile, sauf à assister à un réveil du peuple, totalement abandonné par les « élites ». Quelle forme pourrait prendre ce réveil ? Rioufol ne décrit qu’une ultime possibilité : faire émerger de façon puissante la société civile dans le débat politique, afin d’obliger la classe « gouvernante » à sortir des soumissions qui sont les siennes sur tous les sujets, qui se multiplient de mois en mois  et qui conduisent inéluctablement la France à sa perte : soumission  à une idéologie libérale-libertaire réduisant la personne à un individu anonyme et faisant de la seule économie de consommation l’alpha et l’oméga de la conduite d’une vie, soumission à un faux mondialisme mythifié justifiant les  migrations incontrôlées détruisant les nations, soumission à l’empire américain déclinant par une acceptation servile et assumée de sa dangereuse hégémonie etc. La soumission générale semble être aujourd’hui la chose la mieux partagée par tous ceux qui prétendent gouverner.

Le peuple anesthésié lève cependant la tête, comme le prouvent les sondages qui se suivent et se ressemblent : les Français souhaitent très majoritairement que la France reste la France, que l’immigration soit contrôlée drastiquement, que la sécurité soit rétablie, que l’armée soit reconstituée, que des mesures soient prises pour que redémarre l’économie, que la dictature molle qu’ils vivent actuellement fasse place à un rétablissement de la liberté.

Cela dit, les saccages répétitifs de la place de la République ou de certaines rues de Paris, des centres-villes de Rennes, de Nantes ou d’ailleurs, montrent que la guerre civile approche à vive allure. Fait nouveau : les enragées s’attaquent désormais avec une violence extrême aux policiers, aux gendarmes, aux militaires. Tuer ne fait plus peur. L’acte suivant pourrait être la guerre civile, tout simplement. Les deux vidéos, dont les liens figurent ci-dessous, montrent jusqu’où sont désormais prêts à aller les débâtisseurs de tout poil.

Les douze mois à venir seront émaillés de toutes les violences possibles, n’en doutons pas ; favoriseront l’accueil de 300 000, 400 000 ou 500 000 immigrés qui déstabiliseront un peu plus la société française; verront une aggravation de la situation économique (croissance en berne, chômage non maîtrisé, dette publique en croissance) ; permettront à ce gouvernement d’une rare nullité de parfaire sa déconstruction culturelle et morale, menée à grande échelle. Longue, très longue année pendant laquelle il faudra tout subir, tout supporter.

Au bout de cette future année chaotique, les élections de mai 2017. Si celles-ci ne permettent pas de redresser la barre, et se concluent par un nouveau coup d’épée dans l’eau, alors soyons-en persuadés : nous ne pourrons sans doute plus  échapper à la guerre civile qui vient.

François Billot de Lochner

Président de Liberté politique

 

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

var cookie_name = 'submitCheck'; $('form#mG61Hd').submit(function(){ //Disable button $('input[type=submit]', this).attr('disabled', 'disabled'); $(div.freebirdFormviewerViewItemList, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewNavigationButtonsAndProgress, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewHeaderRequiredLegend, this).css('display', 'none'); //Set cookie $.cookie(cookie_name, "submitted"); }); if ($.cookie(cookie_name) == "submitted") { $("form").addClass("submitted"); }