Grève à Radio France : misère du service public

Grève à Radio France : misère du service public

france_audace_greve_service_publicLes salariés de Radio France sont en grève depuis le 19 mars. L’élément déclencheur de cette grève est la révélation faite par le Canard enchainé du coût exorbitant de la rénovation du bureau de son PDG, Mathieu Gallet.

Cela fait donc treize jours que les antennes de Radio France diffusent des musiques d’ambiance pour meubler le temps, en attendant que la grève se termine. Les assemblées générales des salariés, menées par les syndicats, n’arrivent pas à trouver un point d’accord avec la direction, qui multiplie pourtant les concessions. Mathieu Gallet a été tancé par le ministre de la Culture, Fleur Pellerin.

Le groupe radio vit une passe financière difficile. Plusieurs maux sont en causes dont les doublons entre France inter, France info et France culture, ou encore le coût de restauration de la Maison de la radio – près de 384 millions d’euros.

Pour l’heure, aucun consensus ne semble se dessiner entre les différents protagonistes. Mais les perdants sont déjà connus. Ce sont le service public et ses usagers.

var cookie_name = 'submitCheck'; $('form#mG61Hd').submit(function(){ //Disable button $('input[type=submit]', this).attr('disabled', 'disabled'); $(div.freebirdFormviewerViewItemList, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewNavigationButtonsAndProgress, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewHeaderRequiredLegend, this).css('display', 'none'); //Set cookie $.cookie(cookie_name, "submitted"); }); if ($.cookie(cookie_name) == "submitted") { $("form").addClass("submitted"); }