Départementales : le retour de la société civile ?

Départementales : le retour de la société civile ?

france_audace_departementalesSi l’on en croit les simplifications médiatiques opérées après le premier tour de l’élection départementale, l’ordre d’arrivée des partis serait celui-ci : l’UMP, premier parti de France, avec près de 30% d’électeurs ; le FN, en seconde position, avec 25% ; le PS, en troisième, avec 20%. Il,s’agit, en réalité, d’une présentation mensongère.

En effet, le Front national a obtenu ce score sans s’ allier avec d’autres partis. A contrario, l’UMP s’est allié à l’UDI, au MODEM, à l’UE ou encore au PCD. Le Parti socialiste, de son côté, s’est allié à diverses formations, allant du Front de gauche aux radicaux, en passant par les écologistes. N’en déplaise au Système, le Front national est donc le premier parti de France.

En outre, dans le grand amalgame fait entre les listes de droite « républicaines », on a mélangé toutes sortes d’élus. Lorsque l’on observe les résultats sur le site du ministère de l’intérieur(voir le graphe ci-dessous), on s’aperçoit que sur 266 élus du premier tour, 112 ont été élus en tant que divers droite. Autrement dit, près de la moitié des élus de dimanche dernier l’ont été « hors partis ». Assisterait-on à l’avènement de la société civile, ce qui serait conforme à la désaffection des Français pour la classe politique ? Le second tour nous en dira plus.

var cookie_name = 'submitCheck'; $('form#mG61Hd').submit(function(){ //Disable button $('input[type=submit]', this).attr('disabled', 'disabled'); $(div.freebirdFormviewerViewItemList, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewNavigationButtonsAndProgress, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewHeaderRequiredLegend, this).css('display', 'none'); //Set cookie $.cookie(cookie_name, "submitted"); }); if ($.cookie(cookie_name) == "submitted") { $("form").addClass("submitted"); }