Dégradations : la France rase les murs

Dégradations : la France rase les murs

france_audace_degradationC’est une performance dont la France se serait bien passée. En 2014, les dégradations de biens publics ont couté selon l’économiste Jacques Bichot près de 5,2 milliards d’euros. Soit presque l’équivalent du budget du Ministère de l’Outre-mer en 2014.

Selon le Figaro, ce sont près de 300 000 faits qui sont signalés chaque année. Qui ne représenteraient que 13% des faits réellement commis, si l’on en croit les enquêtes de victimation. Le nombre réel de faits de vandalisme s’élèverait donc à 2,3 millions par an !

Sans surprise, ce sont les zones urbaines qui sont les plus touchées par ces actes. Ainsi, l’Ile-de-France, l’agglomération lyonnaise ainsi que le Nord sont en tête des endroits où le nombre de vandalisme est le plus élevé par habitant. Mieux vaut habiter la campagne profonde pour être épargné par les tags et les abribus cassés. La Seine-Saint-Denis est le département le plus touché, avec 9,3 faits de vandalisme par an pour mille habitants.

A Paris particulièrement, les tags sont un fléau permanent. Selon le Figaro, c’est la surface équivalente à 45 terrains de football qui a été nettoyée à Paris en 2014. Soit 339.113 m². Chaque tag effacé est aussitôt remplacé. Il arrive parfois que les équipes de nettoyage se fassent agresser par les graffeurs furieux que l’on efface leurs « œuvres ».

Déjà, à Pompéi, un habitant se plaignait : « Mur, je suis surpris que tu ne te sois pas effondré sous le poids des bêtises de tous ceux qui ont écrit sur toi ».

var cookie_name = 'submitCheck'; $('form#mG61Hd').submit(function(){ //Disable button $('input[type=submit]', this).attr('disabled', 'disabled'); $(div.freebirdFormviewerViewItemList, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewNavigationButtonsAndProgress, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewHeaderRequiredLegend, this).css('display', 'none'); //Set cookie $.cookie(cookie_name, "submitted"); }); if ($.cookie(cookie_name) == "submitted") { $("form").addClass("submitted"); }