De la liberté d’expression

De la liberté d’expression

Le 16 décembre 2011, le Premier Ministre anglais, David Cameron, prononçait un discours à Oxford, à l’occasion du 400 ème anniversaire de la traduction de la Bible en anglais.

« Le Royaume-Uni, dit-il, possède une grande histoire chrétienne qui forme les fondements de notre gouvernement, la valeur de l’individu, l’importance de chaque être humain et de sa dignité devant Dieu. Que ce soit bien clair, précise-t-il, je ne suis pas en train de vous dire que d’avoir une autre croyance, ou pas de croyance du tout, est mal. Je sais, et je respecte totalement le fait que beaucoup dans ce pays n’ont aucune religion. Et je suis également très fier que la Grande Bretagne soit l’hôte de nombreuses religions qui font beaucoup pour fortifier notre pays. Mais ce que je dis, c’est que la Bible a contribué à
donner à la Grande Bretagne les valeurs et la morale qui font ce qu’elle est aujourd’hui. ».

Sa déclaration n’a soulevé aucune polémique majeure.

Qu’en aurait-il été si elle avait été faite, au même moment, par un homme politique
français ? Compte tenu de la façon dont ont été menés récemment certains débats, il est
possible de penser que le pire aurait été à craindre…

Audace 2012 pense que la liberté d’expression n’est pas la même d’un côté ou de l’autre
du Channel. Il n’est pas neutre que la première mesure de son Manifeste concerne le rétablissement de la liberté d’expression, mesure par ailleurs plébiscitée par ses soutiens.

var cookie_name = 'submitCheck'; $('form#mG61Hd').submit(function(){ //Disable button $('input[type=submit]', this).attr('disabled', 'disabled'); $(div.freebirdFormviewerViewItemList, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewNavigationButtonsAndProgress, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewHeaderRequiredLegend, this).css('display', 'none'); //Set cookie $.cookie(cookie_name, "submitted"); }); if ($.cookie(cookie_name) == "submitted") { $("form").addClass("submitted"); }