Au sujet de la liberté d’expression

Au sujet de la liberté d’expression

Mesure concernée : rétablir la liberté d’expression

David Douillet, nouveau ministre, est violemment pris à parti par les élites politico-médiatiques pour des propos tenus dans un vestiaire par le judoka qu’il était quand il avait 20 ans. Ces propos, bien anciens et au sens propre du mot  »de vestiaire », ont agité la sphère médiatique et provoqué le courroux de Madame Bachelot, qui les a traités de sexistes et homophobes. Comme l’a reconnu l’intéressé : « Cette expression était malheureuse. »

Dans le même temps va se jouer à Paris une pièce de théâtre intitulée « Golgotha picnic » dont les promoteurs annoncent une crucifixion tragique et trash à grands renfort de nudité, d’obscénités et de détails scatologiques. Les élites politico-médiatiques, sur ce sujet, n’y trouve rien à redire.

La liberté d’expression est interdite à David Douillet, mais permise aux promoteurs de la destruction, au moyen de procédés violents et haineux, de la religion dominante. Au fait, que se passerait-il si cette attaque concernait une religion autre que la religion catholique ? La réponse est évidente : aucune autre grande religion (Hindouisme, Islam, Judaïsme) ne tolérerait une telle atteinte à sa dignité.

Où est la liberté d’expression ? Notre première mesure s’en préoccupe !

 

var cookie_name = 'submitCheck'; $('form#mG61Hd').submit(function(){ //Disable button $('input[type=submit]', this).attr('disabled', 'disabled'); $(div.freebirdFormviewerViewItemList, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewNavigationButtonsAndProgress, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewHeaderRequiredLegend, this).css('display', 'none'); //Set cookie $.cookie(cookie_name, "submitted"); }); if ($.cookie(cookie_name) == "submitted") { $("form").addClass("submitted"); }