Asia Bibi, l’islam, la paix et l’amour

Asia Bibi, l’islam, la paix et l’amour

Ainsi donc, Asia Bibi, la petite villageoise pakistanaise, mère de famille, qui vient de croupir dans les geôles pakistanaises pendant près de neuf ans, parce qu’elle avait bu de l’eau réservée aux musulmans et avait commis le crime impardonnable de défendre son geste, vient d’être graciée par la Cour suprême du Pakistan, grand pays musulman dont la loi est islamique.

Pour une affaire aussi grave, une gorgée d’eau revendiquée, il fallait bien neuf ans de prison pour Asia Bibi, dans des conditions épouvantables, et des procès successifs, jusqu’à la saisine de la Cour suprême du pays.

Pour une affaire aussi grave, une gorgée d’eau revendiquée, il fallait bien l’assassinat successif de toutes les personnalités ayant apporté leur soutien à Asia Bibi, comme le gouverneur du Pendjab.

Pour une affaire aussi grave, une gorgée d’eau revendiquée, il fallait bien qu’après la grâce accordée par la Cour suprême, les musulmans du pays protestent à grande échelle contre ladite grâce, fassent preuve d’une rare violence contre les chrétiens du pays, obligent les forces de l’ordre à protéger lesdits acteurs, désormais menacés, voire condamnés à mort par les islamistes.

Pour une affaire aussi grave, une gorgée d’eau revendiquée, il faudra bien que des chrétiens, dans le monde entier, habitant dans des pays musulmans, soient menacés, brutalisés, peut-être même tués.

Pour une affaire aussi grave, une gorgée d’eau revendiquée, il est hautement souhaitable que l’Occident chrétien s’agenouille révérencieusement devant les autorités pakistanaises, pour les remercier pour cette clémence inouïe accordée par un État islamique respectable envers une petite villageoise pakistanaise, mère de famille, qui, à l’évidence, avait commis le pire des crimes en buvant de l’eau réservée à des musulmans.

Les élites françaises, politiques ou religieuses, ne manqueront pas de proclamer à voix haute qu’une nouvelle preuve, irréfutable celle-là, a été donnée : l’islam est véritablement une religion de paix et d’amour.

François Billot de Lochner

Président de la Fondation de Service politique,

de France audace et de Liberté politique.

 

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

var cookie_name = 'submitCheck'; $('form#mG61Hd').submit(function(){ //Disable button $('input[type=submit]', this).attr('disabled', 'disabled'); $(div.freebirdFormviewerViewItemList, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewNavigationButtonsAndProgress, this).css('display', 'none'); $(div.freebirdFormviewerViewHeaderRequiredLegend, this).css('display', 'none'); //Set cookie $.cookie(cookie_name, "submitted"); }); if ($.cookie(cookie_name) == "submitted") { $("form").addClass("submitted"); }